Course en famille : Les jumeaux Neave

Découvrez Tom et Tim Neave, les jumeaux britanniques qui viennent de faire sensation dans le monde des courses moto, en se classant premier et second à Snetterton.

Soutenir les pionniers du sport, en particulier dans le domaine de la moto, est une tradition de longue date pour Belstaff. La Trialmaster a été créée en 1948 pour protéger les motards contre les dures conditions météo du Scottish Six Days Trial, un événement que Belstaff a par la suite sponsorisé. Plus tard, la veste a été portée par des légendes de la moto, comme John Lee et Sammy Miller, alors qu'ils roulaient vers la victoire. Après avoir soutenu de nombreux pionniers dans leurs prouesses, Belstaff ajoute un nouveau chapitre à son histoire en sponsorisant les jumeaux Neave.

Ginza femme

Revenir sur terre doit être difficile, quand vous passez votre vie à enflammer des pistes de course sur des motos ultra-puissantes et devant des milliers de fans déchaînés. Pour les jumeaux Tom et Tim Neave, âgés de 22 ans, revenir sur terre est facile : ils retournent travailler à la ferme familiale.

Les frères ont fait la une des journaux au début du mois quand ils ont classé leurs Kawasaki 165 mph à la première et à la deuxième place à Snetterton, Tom arrivant en premier et Tim second, six secondes plus tard. La course était l'une des 11 étapes du championnat Pirelli National Superstock 600, suivi par des millions de téléspectateurs sur ITV et Eurosport. Bien partis pour devenir des stars de la moto, on leur pardonnerait d'imaginer la vie au-delà de leur ferme du Lincolnshire. Alors ce succès récent les a-t-il changés ? « Pas du tout, répond Tom. Nous étions de retour au travail dès 7 h le lundi matin, et nous avons célébré notre victoire à Snetterton en nettoyant les silos de céréales pour les moissons ». Travailler dans une ferme est extrêmement difficile, et pendant les périodes les plus occupées de l'année, travailler 16 heures par jour est la norme. Mais maintenant que la course occupe de plus en plus de leur temps, la ferme a dû employer des ouvriers supplémentaires pour couvrir les absences des jumeaux. Heureusement, leur famille soutient pleinement leurs carrières de pilotes, mais cela n'a pas toujours été le cas. Quand les frères ont commencé les courses moto à l'âge de 15 ans, leurs parents étaient horrifiés. « Ils détestaient l'idée, se souvient Tom. Je me souviens que ma mère a pleuré. Ils n'ont pas essayé de nous dissuader, mais pendant les premières années, ils ne s'y sont pas intéressés du tout. Mais quand les choses ont évolué et que nous avons commencé à atteindre des podiums, ils ont commencé à nous soutenir. Et maintenant, ils sont incroyables. On ne pourrait pas se passer de leur soutien – c'est un véritable effort de famille ». En plus des deux premières places à Snetterton, cette année a également été marquée par la signature d'un accord de sponsoring avec Belstaff et Chalk Global. « Nous sommes simplement deux jeunes fermiers qui participent à des courses, a déclaré Tom. Puis tout à coup, nous recevons tout ce soutien, et de plus en plus de gens s'intéressent à nous. »

Les jumeaux Neave

« Cette collaboration avec Belstaff a propulsé nos carrières de pilotes moto, ajoute-t-il. Ça a été super de recevoir le soutien d'une marque aussi emblématique. Et cette année, nous avons l'air vraiment professionnels dans nos vestes de course en cuir Belstaff. Nous espérons transformer cette relation en un partenariat durable. » Le fait que les jumeaux soient proches les affecte-t-il quand ils sont sur la piste ? « Je m'épanouis en battant mon frère jumeau, déclare Tom. Nous avons toujours été compétitifs, sur la piste comme dans la vie. En toute honnêteté, dès que je mets mon casque, il n'est plus qu'un autre concurrent, mais je souhaite toujours le meilleur pour nous deux ». Tim confirme, mais dit qu'il y a des moments où ils s'inquiètent l'un pour l'autre. « Oui, quand on est sur la piste, Tom n'est qu'un adversaire parmi d'autres. Mais s'il participe à une course et moi non, je suis nerveux pour lui. » La catégorie dans laquelle ils courent actuellement a un âge maximum de 25 ans, alors les jumeaux contemplent déjà leur avenir dans les catégories supérieures. Mais même si le succès veut dire qu'on n'a plus besoin d'un travail fixe, ils considèrent tous deux la ferme comme un élément important dans leur vie. « Je ne suis pas sûr de vouloir arrêter de travailler à la ferme, dit Tom. Ce travail manuel et difficile offre un excellent équilibre avec les courses moto. En plus, c'est notre affaire familiale, et je ne peux vraiment pas imaginer la vie sans elle. »

Découvrir Pure Motorcycle

Partager